Un perverti s’offre le cul de sa patronne au bureau

Il s’agit là d’un plan cul peu ordinaire, mais qui semble dans les administrations. Au lieu que ce soit l’homme qui harcèle, c’est plutot cette vicieuse de patronne qui s’en prend à son employé parce qu’il a une bonne grosse queue entre les jambes. Le bonhomme se prete gentiemment au jeu de sa beurette de patronne parce qu’elle a un joli cul et qu’il peut se délecter aussi longtemps avec elle, tant qu’il y bosse dans sa société. Puisqu’elle a envie de baiser, il la laisse faire et lui offre sa bite. Elle se penche donc pour sucer l’organe avant de se l’enfouir au fond de la chatte pour lancer la baise.